Protection des mains

Les mains sont un bien précieux mais vulnérable.
Et pourtant leur protection est trop souvent négligée lors de travaux.
Les mains sont souvent mises à rude épreuve et subissent de nombreuses agressions : coupures, brûlures (à la chaleur, aux produits chimiques), piqûres, déchirures, décharges électriques, chocs, écrasements etc...
L’absence de protection ou la négligence dans le choix d’un équipement adapté entraîne dans bien des cas des dommages pouvant être graves voir irréversibles
Pour se protéger et diminuer sensiblement les risques il est impératif d’utiliser des gants adaptés et résistants à des normes de référence.

Comment choisir sa taille ?
Guide des tailles : Cliquez sur le lien

Supportés ou non supportés ?

Supportés : quel type de support ?
  • Coton : fibre naturelle
    Confort exceptionnel / Excellente capacité à absorber la sudation / Pouvoir isolant.
  • Polyamide : fibre synthétique, appelée aussi Nylon
    Résistance à la traction et à l'abrasion / Élasticité et mémoire de la forme / Lavable.
  • Polyester : fibre synthétique
    Résistance à la traction et à l'abrasion / Possibilité de le mélanger avec le coton pour améliorer le confort.
  • Kevlar® : fibre para-aramide
    Protection chaleur et coupure / Carbonise entre 425° et 475° / Auto-Extinguible / Touché agréable et grande dextérité / Lavable.

Non supportés :
Le moule est directement trempé dans le bain de matière. Le gant est alors très souple et procure une grande dextérité.

Différents type de gants non supportés

  • Floqué (finition par dépôt de particules de coton) :
    procure un contact agréable, limite la sudation et facilite le gantage et le dégantage.
  • Chloriné (finition par lavage du gant dans une eau chlorée) :
    procure un contact velouté et limite l'effet allergisant des protéines du latex.

Différents type de gants jetables

  • Poudré (finition par dépôt de poudre) :
    contact agréable, limite la sudation et facilite le gantage et le dégantage.
  • Non poudré (finition par lavage du gant dans une eau chlorée) :
    procure un contact velouté et limite l'effet allergisant des protéines du latex.